iMac 27 pouces Core i7 3,4 GHz


Malgré une généralisation du quadri cœurs sur la nouvelle gamme Apple, l'iMac 27 pouces reste la Rolls de la série, avec des options de processeur allant jusqu'au Core i7 3,4 GHz. C'est avec ce dernier que nous avons testé ce nouvel iMac, afin de le comparer au haut de gamme précédent. Sandybridge, Thunderbolt, webcam HD : voyons ce qu'offre ce nouveau modèle !
 

Design et ergonomie


Comme pour les derniers MacBook Pro, les nouveaux iMac décevront les amateurs de surprise : ils sont en tous points identiques à leurs prédecesseurs en ce qui concerne leur design. A défaut de surprendre, ils continuent en revanche d'impressionner par leur finition et leur élégance : le modèle 27 pouces en impose toujours autant une fois posé sur le bureau ! On retrouve donc la coque en aluminium « unibody », le panneau en verre qui protège l'écran, le pied plutôt massif (il faut bien soutenir un monstre pareil), et l'avant de la machine, vierge de toute connectique.
 

IMac 27 pouces (2)
IMac 27 pouces (1)



Le bord droit accueille toujours un graveur DVD « slot in » (toujours pas de Blu-ray) et un port pour carte SD, dont on continue à se demander pourquoi diable l'avoir mis aussi près du lecteur optique. En revanche, il prend désormais en charge les cartes SDXC de 64 Go.
 

IMac 27 pouces (4)



On se pose aussi toujours la même question au sujet de la connectique, concentrée sur le dos de l'écran. Le pied a beau glisser avec aisance, il est tout de même assez contraignant de devoir retourner ou passer derrière un mastodonte de 27 pouces pour y brancher une clé USB.
 

IMac 27 pouces (6)



Parlons en de la connectique, justement. Celle ci n'évolue pas beaucoup à une exception près, évidemment : Thunderbolt, qui fait son entrée sur cet iMac, avec non pas un mais deux ports, permettant ainsi de brancher par exemple un écran et un périphérique Thunderbolt (quand ceux ci seront disponibles en masse ,ce qui est encore loin d'être le cas), ou, soyons fous, deux écrans !

Le reste ne bouge pas, on dispose donc de la connectique suivante, et toujours pas d'USB 3.0 en vue :

  • 4 ports USB 2.0
  • 2 ports Thunderbolt
  • 1 port Firewire 800
  • 1 port Gigabit Ethernet
  • 1 sortie audio
  • 1 entrée audio analogique/optique


A noter que les ports Thunderbolt/Display Port permettent désormais de profiter sur toute la gamme de l'utilisation de l'iMac comme écran externe pour un MacBook Pro. Cette possibilité était réservée auparavant au modèle 27 pouces, mais elle s'accompagne d'un énorme bémol : il est uniquement possible d'y connecter un MacBook compatible Thunderbolt ! Si vous aviez l'habitude d'utiliser cette fonctionnalité avec votre MacBook, qu'il soit Pro, Air ou blanc, il faudra... Changer de MacBook ! On croit rêver, d'autant plus que le cable de connexion Thunderbolt n'est toujours pas disponible, annoncé pour « ce printemps » (déjà bien entamé...).
 

Composants

 

Logo Intel Core i7

La principale nouveauté de cette mise à jour des iMac concerne le passage à l'architecture Sandy Bridge d'Intel. En ce qui concerne les 27 pouces, on trouve dans le premier modèle le même Core i5 2500S à 2,7 GHz, et sur le haut de gamme, un Core i5 2400 à 3,1 GHz que l'on peut remplacer par un Core i7 2600 à 3,4 GHz (la configuration que nous avons reçue en test). On notera qu'Apple n'utilise plus des processeurs estampillés « S » autrement dit basse consommation sur le 27 pouces : la firme à la pomme a ici recours à des processeurs standards.
 

IMac 27 pouces CPU Z
Le Core i7 2600 selon CPU-Z



Quoi de neuf en ce qui concerne les cartes graphiques ? C'est toujours AMD qui est à la fête, avec une 6770M (512 Mo) sur le modèle « du bas » et 6970M, cadencée à 680 MHz selon GPU-Z, pour le modèle haut de gamme, avec un 1 Go de mémoire vidéo GDDR5 en standard, et une version 2 Go en option sur l'Apple Store. Bref, des cartes plutôt performantes, permettant de jouer dans de bonnes conditions sous Windows, bien que livrées en version Mobility.
 

IMac 27 pouces gpu z
L'AMD Radeon HD 6970M selon GPU-Z



Les options de stockage ne changent pas par rapport à la génération précédente. Les deux modèles proposent en standard un disque dur 1 To, que l'on pourra remplacer par un SSD 256 Go, un disque dur 2 To, ou une combinaison SSD/disque dur.

On note tout de même que l'option SSD n'est pas donnée : il faudra ajouter 500 euros à la facture, déjà plutôt salée. En outre, Apple semble souffrir de problèmes d'approvisionnement à l'heure où nous écrivons ces lignes : les délais de livraison passent à plusieurs semaines lorsque l'on ajoute l'option SSD. A noter un bémol cependant : s'il vous prenait l'envie de démonter l'écran pour changer votre disque, l'opération ne servirait pas à grand chose, puisqu'Apple utilise maintenant des cables et un firmware propriétaires pour sa sonde de température des disques durs. Il est donc visiblement impossible d'utiliser un disque autre que celui fourni en standard. L'iMac n'a jamais été conçu pour être évolutif, surtout depuis sa version « unibody », mais cette nouvelle édition marque une étape de plus dans ce que les détracteurs appellent l'obsolescence programmée...

Quid de la mémoire vive ? 4 Go de DDR3 à 1333 MHz sont proposés en standard, avec la possibilité de monter jusqu'à 16 Go. Un conseil : n'achetez surtout pas la RAM supplémentaire sur l'Apple Store, les tarifs proposés sont tout simplement prohibitifs !
 

IMac 27 pouces (5)



Terminons avec le sans fil : Wifi N et Bluetooth 2.1 EDR sont au programme.

Ajouter un commentaire